Partager

23.10.2014 - L’ARPP citée dans 4 Recommandations du Rapport HCEfh sur les stéréotypes

Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes a remis, le lundi 20 octobre 2014, à Madame Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits de femmes et Madame Pascale BOISTARD, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, son rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes.

Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) émet 34 Recommandations dans le cadre d’« une démarche progressive en 2 étapes » :

« - Rendre visible les stéréotypes de sexe, grâce à des outils tels qu’une grille d’indicateurs à destination des acteurs et actrices des médias, de la communication institutionnelle et des manuels scolaires. »

« - Généraliser le mécanisme d’éga-conditionnalité des financements publics. Le versement de financements publics sera ainsi subordonné au respect de l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les stéréotypes de sexe. »

Dans la partie du Rapport relative à un travail complémentaire de sensibilisation et de formation à l’égalité femmes-hommes de l’ensemble des professionnel-le-s des médias, 4 Recommandations citent l’ARPP et ses instances associées (le CPP et le JDP).

-
 La RECOMMANDATION 29 : « Un travail peut être mené également avec l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP). Une réelle évolution dans le jury de déontologie est à souligner. Les Recommandations ont davantage pris en compte le sexisme dans les publicités, et notamment les stéréotypes. »
-
 La RECOMMANDATION 30 : « Inscrire dans les statuts de l’ARPP de la possibilité de nommer des représentant-e-s des Associations luttant pour les droits des femmes et l’égalité femmes-hommes au sein du Conseil Paritaire de la Publicité (CPP) qui a pour mission d’alerter le Conseil d’Administration de l’ARPP sur les attentes des diverses associations ou organisations au regard du contenu de la publicité et de sa régulation professionnelle.  »
-
 La RECOMMANDATION 31 « Demander à l’ARPP de présenter chaque année son Bilan d’application de la Recommandation « Image de la personne humaine » au HCEfh, et une présentation des publicités jugées, afin d’identifier les tendances qui se dégagent »
-
 Enfin, la RECOMMANDATION 32 : « Demander à l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) une campagne de communication sur l’existence du Jury de Déontologie Publicitaire, et des outils permettant de le saisir, à une heure de grande écoute, en partenariat avec les médias, la RATP et les collectivités territoriales. »

L’échéance exprimée dans ce rapport pour ces Recommandations qui visent l’ARPP est fixée à 2014.

A noter également que ledit rapport fait état de la signature en 2012 de la Charte sur le respect de l’image de la Personne humaine dans la publicité par l’ARPP et des représentants de l’Interprofession publicitaire avec le ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale, qui prévoit la présentation annuelle du bilan d’application de la Recommandation ARPP « Image de la personne humaine » à la ministre en charge des Droits des femmes. Le Haut Conseil, dans sa Recommandation 31 fait part qu’une demande sera faite à l’ARPP pour que ce Bilan lui soit également présenté.

L’ARPP avait été auditionnée par le Haut Conseil à l’Egalite entre les femmes et les hommes dans le cadre du groupe de travail « Médias » de la Commission « Stéréotypes », le 29 novembre 2013.
L’échange a porté essentiellement sur l’historique de l’engagement de l’ARPP en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, les travaux de la régulation professionnelle concertée de la publicité sur le sujet ainsi que les actions à venir.

Stéphane Martin et Magali Jalade ont exposé le rôle de l’ARPP dans la mise en application des règles sur l’image de la personne humaine tant par les conseils et avis qu’elle délivre que par ses interventions après diffusion par auto saisine et suite aux Bilans d’application de la Recommandation "Image de la personne humaine", réalisés depuis plus de 10 ans. La forte implication des instances associées sur la question du respect de la personne humaine dans la publicité et, en particulier, la femme, a également était soulignée. Le Conseil Paritaire de la Publicité, instance paritaire de dialogue entre les représentants associatifs de la société civile et les professionnels qui a pour mission, notamment, d’exprimer les attentes des parties prenantes, des associations, était d’ailleurs, au moment de l’audition, en train de travailler sur le sujet « Publicité et stéréotypes sexuels, sexistes et sexués » ; un Avis sur ce sujet a depuis été rendu par le Conseil.

Consultez le Rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes « Pour l’égalité femmes-hommes et contre les stéréotypes de sexe, conditionner les financements publics » :

PDF - 2.4 Mo
Rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes









Paris, le 23 octobre 2014

-
Communiqués de presse

-
Publication du 8ème Rapport d’études ADEME / ARPP « Publicité et environnement »

-
04.10.2016 - Modules de formation ARPP-EASA - Pour une publicité digitale éthique

-
01.10.2016 - L’ARPP partenaire de la 36ème édition de la Nuit des Publivores

-
20.09.2016 – L’ARPP a accueilli une délégation de l’Administration de l’Industrie et du Commerce de Shanghai (SAIC)

-
19.09.2016 – L’ARPP a accueilli la délégation Cameroon Digital Television Project avec l’ACPR

-
15.09.2016 - Stéphane Martin remet le "Best Practice Award" à Robert Madelin

-
08.09.2016 - Formation Allégations des produits cosmétiques COSMEBIO

-
08.09.2016 - Dominique Wolton : Communiquer c’est vivre

-
23.08.2016 - L’ARPP rend hommage à Michel Cacouault

-
27.06.2016 - Publication de la 13ème édition de "Le Droit de la communication"