Surcouf : les féministes à l’abordage

Une publicité de Surcouf, diffusée en octobre 2008 par voie d’affichage, a bien failli déclencher une manifestation de rue des féministes des associations la Meute et les Chiennes de garde.

Le visuel en question représentait un jeune adulte de type « geek », entouré de deux femmes blondes uniquement revêtues de dessous noirs affriolants, dans des postures aguicheuses. Le tout signé d’un « résisterez-vous à autant d’avantages ? ».


Avant sa diffusion, ce visuel avait pourtant été soumis à l’ARPP, qui avait délivré un conseil défavorable au motif que la nature du produit (des ordinateurs) ne légitimait pas que la publicité représente des femmes dévêtues. Suite à quoi les afficheurs, dans leur ensemble, ont diffusé un visuel modifié, avec les deux jeunes femmes rhabillées.


Le visuel incriminé par les associations féministes était utilisé en PLV, en vitrine des magasins de l’enseigne. La mobilisation associative a convaincu le distributeur de renoncer à cette publicité, purement humoristique à ses yeux mais profondément sexiste aux yeux des féministes.

Bref, des ennuis et des émois auraient pu être aisément évités si le conseil de l’ARPP avait été suivi de façon extensive, PLV y compris....


En savoir plus :

Publié le : 2 décembre 2008.

-
Dérapage

-
Ecorce des arbres : graveurs s’abstenir !

-
Image du corps : visuel maladroit

-
Ryanair : retour sur le droit à l’image

-
Nolita : non à l’instrumentalisation de l’anorexie

-
Poweo : attention, les enfants regardent

-
Bébés : à coucher sur le dos, même en publicité

-
Dolce Gabbana : derniers adeptes du porno-chic ?

-
Vrais démarchages, faux supports, faux BVP… vraies factures

-
Cristaline : la pub et l’eau du bain

-
Diesel : réchauffement climatique et provocation