Partager

Sexiste, la publicité ? - 31.08.2009

L’ARPP vient de publier l’intégralité du bilan 2008 Publicité et Image de la personne humaine, dont les premiers résultats avaient été dévoilés, en juin 2009, dans le Rapport annuel de l’Association.

Réalisée chaque année depuis la signature, en 2003, d’une Charte d’engagement avec le Ministre de la Parité, cette étude s’inscrit dans un dispositif d’autorégulation concertée avec les pouvoirs publics.

Cette nouvelle édition de l’étude montre qu’en 2008, à nouveau, des progrès ont été réalisés en matière de respect de l’image de la personne humaine dans la publicité diffusée.

Résultats d’autant plus satisfaisants que l’étude révèle la disparition quasi-totale du phénomène du porno-chic, dont le bilan 2007 avait souligné l’inquiétante résurgence ponctuelle.

Pour cette étude, 90 996 visuels publicitaires diffusés en 2008 ont été examinés (87 085 pour la presse, quotidienne et magazine, et 3 911 pour l’affichage).

Sur ce total, 46 cas de manquements à la Recommandation Image de la personne humaine ont été relevés, soit 0,05%.

Inférieur au taux relevé en 2007 (0.10%), ce niveau de manquement a été diminué de deux tiers par rapport aux débuts de l’étude (0.15% en 2003).

Les manquements constatés jouent, pour l’essentiel, sur un retour aux basiques du sexisme (femmes objets sexuels, hommes à femmes, allusions et représentations graveleuses…). Quelques cas préoccupants d’atteinte à la dignité de personnages en raison de leur physique (disgracieux, surpoids) ou de leur âge ont également été relevés.

Toutes ces données quantitatives et qualitatives sont très positives et reflètent les réels efforts d’autodiscipline des professions publicitaires sur ces sujets qui constituent un des premiers motifs de plainte du public.

Néanmoins, mêmes marginaux, les manquements marquent durablement les esprits. L’ARPP poursuivra donc, en 2009, son travail de sensibilisation et de veille pour continuer à renforcer le respect de l’image de la personne humaine dans la publicité.

Les principes clés de la Recommandation Image de la personne humaine
  • Ne pas porter atteinte à la dignité de la personne
  • Ne pas porter atteinte à la décence
  • Ne pas réduire la personne humaine à la fonction d’objet
  • Ne pas présenter ou induire de stéréotypes dénigrants
  • Ne pas induire une idée de soumission (et, a contrario, de domination) ou de dépendance (et, a contrario, d’exploitation) dévalorisant la personne
  • Ne pas présenter de violence, qu’elle soit morale ou physique

En savoir plus :

-
Communiqués de presse

-
Assemblée Générale de l’ARPP

-
06.09.2016 - Modules de formation ARPP-EASA - Publicité et Alcool

-
15.06.2016 - IAA What’s Coming Next ? The Econometrics Of Digital Advertising

-
01.06.2016 - Nouvelles mentions imposées pour les publicités des opérateurs utilisant le mot « fibre »

-
25.05.2016 - La Commission européenne renforce son soutien à l’autorégulation dans la Directive Audiovisuel

-
20.05.2016 - Interdiction tous supports de la propagande ou de la publicité, directe ou indirecte, en faveur des cigarettes électroniques

-
14.05.2016 - L’ARPP soutient le prix Effie 2016

-
05.05.2016 - Fermeture de l’ARPP les 5 et 16 mai

-
25.04.2016 - Échanges Internationaux n°105 : Article de Stéphane Martin relatif à la nouvelle Déclaration ICC sur la liberté de communication commerciale

-
21.04.2016 - Stéphane MARTIN élu Président de l’AEEP/EASA