Publicité et développement durable : le public est demandeur

A l’occasion de son Forum Pub et Cité du 14 juin, le BVP a commandé un sondage exclusif sur les Français face au développement durable en publicité. Il a été réalisé par Ipsos à la mi-mai sur un échantillon de 1000 personnes représentatives des Français de 15 ans et plus.

Les résultats de ce sondage mettent en évidence tout à la fois l’intérêt, la confiance mais aussi les attentes que le public a vis à vis de la publicité en matière de développement durable. Ce qui, en conséquence, souligne bien la responsabilité des professionnels à leur égard ;

Sur un thème considéré comme primordial… 82% des interviewés considèrent que l’environnement est « un sujet important, plus on en parle mieux c’est » (vs « on en parle trop c’est lassant »). … La publicité est un émetteur dont la légitimité n’est pas contestée 62% des interviewés considèrent qu’il est légitime que la publicité parle d’environnement et d’écologie (notamment les moins de 35 ans).

L’attente d’information environnementale sur les produits est forte… Dans une question passée séparément du questionnaire général, l’item « le fait que le produit respecte l’environnement » arrive en tête (note d’intérêt : 8/10) par rapport à d’autres informations sur un produit que peut donner une publicité. … et la confiance est au rendez vous, bien que fragile Face à une publicité mettant en avant des arguments écologiques, 61% des interviewés ont tendance à penser que c’est véridique. Mais… attention : seuls 9% parmi eux en sont certains, 27% de l’échantillon n’en savent rien et 12% en doutent sérieusement.

Par rapport au développement durable, la publicité peut mieux faire… Appelés à attribuer à la publicité une note globale sur la protection de l’environnement, les interviewés la gratifient d’une note moyenne de 5. … non pas tellement parce qu’elle jouerait un rôle négatif… 72% des interviewés ne se souviennent pas d’avoir vu/entendu des publicités qui leur semblaient aller à l’encontre de la protection de l’environnement. … mais parce qu’elle pourrait valoriser plus des modes de vie durables 67% des interviewés estiment que la publicité « doit toujours s’efforcer de montrer des comportements exemplaires en matière de respect de l’environnement ».

Bilan : un terrain peu chargé de connotations négatives pour la publicité, qui bénéficie pour l’instant d’une bienveillance vigilante de la part du public. A elle donc d’être à la hauteur des attentes suscitées.



Publié le : 3 juillet 2007.

-
Consommateurs

-
Les consommateurs peuvent désormais transmettre leurs plaintes au JDP.

-
Relation parents-enfants : attention corde sensible !

-
Quatrième âge : plus de respect pour les anciens

-
La gifle : parents sous surveillance

-
Les Français et la publicité : je t’aime moi non plus