Publicité et développement durable : vigilance renforcée

Dans un contexte général marqué tout à la fois par une augmentation des publicités positionnées sur le développement durable et par une plus grande sensibilité des publics à ces questions, le Conseil d’Administration du BVP a demandé aux équipes du BVP de renforcer leur vigilance sur ces questions lorsque des projets leur sont soumis.

Les juristes-conseil disposent, en la matière, de grilles d’évaluation très précises, en l’occurrence la Recommandation Arguments écologiques et la Recommandation Développement durable : depuis 2003, année de la publication de ce dernier Code – unique en Europe – une cinquantaine de demandes de modification (ou de non diffusion) ont été émises par le BVP, chaque année, sur la base de ces deux Recommandations. Ces chiffres n’incluent pas les dossiers examinés sous cet angle et qui ont été jugés conformes aux règles en vigueur.

Une cinquantaine de projets de campagnes retravaillées chaque année, c’est à la fois beaucoup et peu. Les premières années de la mise en application de la Recommandation Développement durable ont été, il est vrai, caractérisées par un faible nombre de projets explicitement positionnés sur le développement durable : au début des années 2000, les annonceurs actifs sur ces sujets, peut-être échaudés par les dégâts du greenwashing des années 90, ont été plutôt réticents à communiquer là dessus.

Depuis environ 12/18 mois, nous notons une augmentation des projets de communication utilisant l’argument du développement durable : ce phénomène est sans doute lié au fait que certains des programmes lancés par les annonceurs sont maintenant suffisamment avancés pour qu’ils puissent en parler, en toute légitimité. Il est également lié à la plus grande sensibilité du public à ces questions, qui donne donc plus de valeur à ces arguments.

Qui dit multiplication des projets de campagnes dit augmentation du risque de dérapages. Il importe en conséquence de renforcer notre vigilance et la responsabilisation des professionnels sur ces questions. Les équipes du BVP réfléchissent donc, sur la base des problèmes qu’elles rencontrent au quotidien, aux différentes pistes d’optimisation de la doctrine en vigueur.

Elles sont à la disposition des adhérents du BVP pour répondre à leurs questions sur ces sujets.

Mise en ligne le 30 Janvier 2007 .

Publié le : 1er octobre 2007.

-
Régulation professionnelle

-
Statistiques 2009 : malgré la crise, les professionnels maintiennent leur effort d’autodiscipline

-
Blogs sponsorisés : L’AACC recommande l’identification

-
Nouveau Code Comportements alimentaires : une alimentation équilibrée pour tous

-
Nouvelle Recommandation Produits cosmétiques

-
Publicité et langue française : publication du bilan de l’ARPP

-
Spots tv : du changement en 2010

-
Jeux d’argent : une nouvelle Recommandation pour accompagner l’ouverture du marché des jeux en ligne

-
Charte pour une publicité éco-responsable : premier bilan

-
Attention : la règle change pour le Développement Durable

-
Communication éco-responsable : publication du Bilan 2009 Publicité et environnement