Ouverture du marché des jeux en ligne : l’ARPP anticipe

L’ARPP a ouvert en septembre un nouveau chantier déontologique portant sur la publicité des jeux et paris.

  • Un contexte évolutif et préoccupant
    Ce projet voit le jour dans un contexte juridique en pleine transformation, qui devrait être marqué dans les mois à venir par l’ouverture à la concurrence du marché français des jeux en ligne. Il faut s’attendre à de nombreuses campagnes de communication pour accompagner cette ouverture.

    Ce travail s’inscrit sur une toile de fond marquée, par ailleurs, par une préoccupation sociétale accrue quant au jeu pathologique, ainsi que par le souci des opérateurs responsables de se démarquer des pratiques illégales observées sur Internet, au détriment des consommateurs et de l’image du secteur.
  • Un groupe de travail représentant tous les professionnels concernés
    L’ARPP représente l’ensemble des professions publicitaires, annonceurs, agences et supports de diffusion. Pour ce groupe de travail dédié aux jeux et paris, il a fait appel à des représentants des trois professions, de façon à asseoir pleinement la légitimité du texte à venir.

    Pour le secteur des jeux à proprement parler, participent au comité de rédaction les opérateurs historiques sur le marché français, Française des Jeux, PMU. Les syndicats de casinos s’apprêtent à rejoindre le groupe ainsi que le Geste, groupement des Editeurs de services en ligne.

    Par ailleurs, des auditions sont également prévues, qui permettront d’entendre les points de vue des autres parties économiques concernées, au plan national comme européen.

    Enfin, ce dispositif est complété par une concertation avec les représentants de la société civile : le Conseil Paritaire de la Publicité (CPP), présidé par M.Bonnet (Familles de France), a retenu ce sujet comme l’une de ses trois priorités de l’année. Une commission dédiée produira donc un avis exprimant les attentes de la société concernant ce texte. Cet avis sera rendu public.
  • Des enjeux prioritaires
    Le groupe de travail, qui s’est réuni une première fois au début du mois de septembre a défini le périmètre de ses travaux. Deux principes déontologiques prioritaires ont été retenus : la protection des mineurs et la prévention de l’addiction au jeu.

    Deux autres principes seront également traités par le nouveau texte : la bonne information du public ainsi que la responsabilité sociale (valeurs véhiculées par la publicité).

Comme tous les Codes de l’ARPP, celui-ci s’appliquera de façon générique à l’ensemble des médias de diffusion de la publicité. Néanmoins, un volet propre à la publicité diffusée sur les médias électroniques sera nécessaire pour tenir compte des spécificités de ce support, où la frontière entre la publicité et le jeu lui-même peut être très ténue.

Par ailleurs, l’ARPP est en contact avec les pouvoirs publics pour étudier comment l’articulation des deux régulations – professionnelle et étatique – pourrait se faire au mieux, dans le sens d’un renforcement de l’efficacité du dispositif.



Publié le : 1er décembre 2008.

-
Régulation professionnelle

-
Statistiques 2009 : malgré la crise, les professionnels maintiennent leur effort d’autodiscipline

-
Blogs sponsorisés : L’AACC recommande l’identification

-
Nouveau Code Comportements alimentaires : une alimentation équilibrée pour tous

-
Nouvelle Recommandation Produits cosmétiques

-
Publicité et langue française : publication du bilan de l’ARPP

-
Spots tv : du changement en 2010

-
Jeux d’argent : une nouvelle Recommandation pour accompagner l’ouverture du marché des jeux en ligne

-
Charte pour une publicité éco-responsable : premier bilan

-
Attention : la règle change pour le Développement Durable

-
Communication éco-responsable : publication du Bilan 2009 Publicité et environnement