Partager

Nouvelle Recommandation Comportements alimentaires - 20.10.2009

Le Conseil d’Administration de l’ARPP a validé les nouvelles règles de déontologie relatives à l’évocation ou à la représentation de comportements alimentaires dans la publicité, réécrites conformément à l’engagement pris dans la "Charte pour promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision", signée en février 2009 avec Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé et des Sports, et Christine Albanel, alors Ministre de la Culture et de la Communication.

Un avis du Conseil Paritaire de la Publicité (CPP)

Consulté en amont du processus de réévaluation des règles relatives à la représentation des comportements alimentaires dans la publicité, le CPP a publié, en juillet dernier, un avis dans lequel il recommandait, notamment, à l’ARPP de ne plus limiter les règles déontologiques concernant les comportements alimentaires au seul jeune public, comme cela était le cas jusqu’à aujourd’hui. www.cpp-pub.org

Promotion d’une alimentation équilibrée pour tous

Dans la Charte signée en février, les professionnels s’étaient engagés à "actualiser la mise en valeur de bons comportements alimentaires et d’hygiène de vie".

Le nouveau texte apporte donc plusieurs précisions importantes, garantissant une vraie cohérence entre les représentations publicitaires et les messages citoyens diffusés par les pouvoirs publics. Par exemple :

  • La représentation d’un repas complet doit correspondre à une situation d’alimentation équilibrée.
  • Les repères de consommation du PNNS doivent être présentés de façon positive, s’ils sont évoqués dans la publicité.
  • Les bons comportements alimentaires ou d’hygiène de vie ne doivent pas être contredits, ni ridiculisés.
  • Les produits bruts ne peuvent être présentés de façon dévalorisante
  • Répondant aux attentes des pouvoirs publics et des associations, le texte stipule qu’"aucune scène de consommation devant un écran au sein du foyer ne doit être représentée".

Des règles spécifiques pour les publicités mettant en scène des enfants et/ou s’adressant aux enfants

Certaines règles présentées dans ce nouveau texte, s’appliquent exclusivement aux publicités mettant en scène des enfants et/ou s’adressant aux enfants. Ainsi, l’association de performances à l’humour ou à un univers imaginaire doit être utilisée avec précaution afin de ne pas laisser penser aux enfants que la prise d’un aliment puisse produire des effets de nature à modifier leur vie quotidienne.

Une des innovations majeures : l’extension des règles à l’ensemble des publics

Rejoignant l’avis émis par le CPP, les professionnels ont étendu, avec le nouveau Code Comportements alimentaires, le champ d’application des règles relatives à la représentation des comportements alimentaires dans la publicité. Elles s’appliquent, désormais, "à l’ensemble des publicités représentant des comportements alimentaires, quelles que soient les personnes représentées, et quel que soit le public".

Cette innovation majeure marque le souci de responsabilité des professionnels de la publicité. Elle prend également en compte le caractère d’exemplarité que peut avoir, pour des enfants, une scène représentant des adultes.


Ces nouvelles règles signalent un engagement renforcé des annonceurs, agences et médias. Un engagement qui n’est pas pris à la légère puisqu’il s’inscrit dans un contexte de régulation professionnelle elle aussi renforcée grâce à l’existence, depuis décembre 2008, du Jury de Déontologie Publicitaire (JDP), susceptible d’intervenir après diffusion des publicités s’il est saisi d’une plainte.


La Recommandation Comportements alimentaires, qui a été adoptée par le Conseil d’Administration de l’ARPP le 30 septembre 2009, entrera en vigueur le 1er janvier 2010, afin de laisser aux Annonceurs et Agences le temps de modifier leurs campagnes publicitaires.

Publicité et comportements alimentaires : dates clés

2003
Premières règles relatives aux comportements alimentaires des enfants, publiées dans la Recommandation Enfant de l’ARPP (actualisées en 2004)

2004
Loi sur la santé publique (LSP)

2007
Décret et Arrêté fixant les conditions d’application de la LSP (mentions sanitaires obligatoires devant accompagner les messages publicitaires en faveur de certains aliments et boissons)

2008
Forum Pub et Cité organisé autour du thème « Publicité : une ou des images du corps ? »

Fév. 2009
Signature de la « Charte pour promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision »

Juil. 2009
Avis du Conseil Paritaire de la Publicité sur les comportements alimentaires dans la publicité

Sept. 2009
Adoption de la nouvelle Recommandation Comportements alimentaires


En savoir plus :

-
Communiqués de presse

-
Assemblée Générale de l’ARPP

-
06.09.2016 - Modules de formation ARPP-EASA - Publicité et Alcool

-
15.06.2016 - IAA What’s Coming Next ? The Econometrics Of Digital Advertising

-
01.06.2016 - Nouvelles mentions imposées pour les publicités des opérateurs utilisant le mot « fibre »

-
25.05.2016 - La Commission européenne renforce son soutien à l’autorégulation dans la Directive Audiovisuel

-
20.05.2016 - Interdiction tous supports de la propagande ou de la publicité, directe ou indirecte, en faveur des cigarettes électroniques

-
14.05.2016 - L’ARPP soutient le prix Effie 2016

-
05.05.2016 - Fermeture de l’ARPP les 5 et 16 mai

-
25.04.2016 - Échanges Internationaux n°105 : Article de Stéphane Martin relatif à la nouvelle Déclaration ICC sur la liberté de communication commerciale

-
21.04.2016 - Stéphane MARTIN élu Président de l’AEEP/EASA