• Accueil
  • >
  • M. François d’Aubert, désigné Président de l’ARPP
Partager

M. François d’Aubert, désigné Président de l’ARPP

Le Conseil d’Administration de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP), qui s’est réuni le 4 novembre 2011, a désigné Monsieur François d’Aubert Président de l’ARPP pour un mandat reconductible de 4 ans, conformément aux statuts de l’Association.

Au titre de « Haute Personnalité Indépendante » ainsi choisie par les Administrateurs de l’ARPP, François d’Aubert représente l’ARPP vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes : autorités gouvernementales, administrations publiques, organismes de régulation, Conseil national de la consommation, associations de consommateurs, etc.

Il incarne la raison d’être de l’ARPP : l’autodiscipline publicitaire.

Successeur de Jean Pierre Teyssier et de Dominique Baudis, François d’Aubert confirme ainsi son intérêt pour la régulation professionnelle et son engagement à s’inscrire dans la continuité de la défense de l’autodiscipline pour une publicité libre et responsable.

  • « Pivot régulateur d’un système très novateur de gouvernance d’un secteur riche de talents et confronté quotidiennement aux questions de société, l’ARRP s’inscrit aussi dans une trajectoire marquée par le rôle historique du BVP. Sous les présidences successives de Jean Pierre Teyssier et de Dominique Baudis, avec l’appui d’une équipe compétente, ouverte au dialogue et déterminée, elle rassemble des familles professionnelles concourant par leur diversité et leur créativité à la construction et à la diffusion de messages publicitaires ancrées dans notre époque, décomplexés, authentiques et responsables. La publicité fait partie de notre vie, c’est un bien avec ces signatures françaises qui font le tour du monde » déclare François d’Aubert.

En tant que Président de l’ARPP, François d’Aubert préside, anime l’Assemblée Générale, réunissant tous les adhérents, le Conseil d’administration et le Comité exécutif qui en émane. Avec le Directeur Général, Stéphane Martin, il est responsable vis-à-vis de ces instances de la bonne marche de l’organisation, en particulier de la mise en œuvre des décisions stratégiques prises par le Conseil.

Il est Interlocuteur des Présidents des trois instances associées : (JDP), le Conseil de l’Éthique Publicitaire (CEP), le Conseil Paritaire de la Publicité (CPP).Il participe personnellement au CEP.

Il contribue aux travaux d’élaboration de la doctrine, des recommandations, menées par le Directeur Général, ses collaborateurs, et les membres de l’Association. Il veille à ce que les principes décidés par le Conseil ou proposés par les instances associées soient respectés ou pris en compte.

Contact presse

Stéphane Martin

Téléphone : +33 (0)1 40 15 15 26
Mél. : contact@arpp.org

Télécharger le communiqué de presse


NOTE BIOGRAPHIQUE


JPEG - 6.7 ko

Ancien élève d’HEC et de l’ENA, licencié en droit, est conseiller maître à la cour des comptes. Après avoir travaillé au cabinet du Premier Ministre Raymond Barre sur les dossiers audiovisuels, il est élu député de la Mayenne (1978-2004) et maire de Laval (1995-2008). Secrétaire d’Etat au Budget puis à la Recherche dans le gouvernement d’Alain Juppé, ministre délégué à la recherche dans le gouvernement de Jean- Pierre Raffarin, il est nommé ambassadeur pour la réalisation en France du projet ITER [1], puis Président (exécutif) de la Cité des Sciences et de l’Industrie ainsi que de la Géode(2007-2009) et Délégué général à la lutte contre les juridictions non coopératives ("paradis fiscaux") au Ministère de l’Économie et des Finances depuis 2009.

Auteur de l’Argent sale (Plon 1993,) sur l’affaire du Crédit Lyonnais, Main basse sur l’Europe (Plon 1995) et Coup de torchon sur Bruxelles ! (Plon 1999) sur les dérives des financements de l’Union Européenne, Colbert, la Vertu usurpée (Perrin 2009).

François d’Aubert est marié, père de trois enfants de 19, 16 et 15 ans.


[1] ITER = International Thermonuclear Experimental Reactor

-
Point de vue

-
Un enjeu majeur : l’adaptation du monde digital à l’autorégulation

-
L’accent sur la publicité digitale

-
Faire rimer créativité, liberté, et responsabilité

-
Une démarche responsable, attendue par les consommateurs comme les Pouvoirs publics

-
Soyez fiers de la publicité !

-
Respect pour une régulation professionnelle responsable, équilibrée et efficace

-
18 mois de présidence

-
Portons haut les couleurs de l’autodiscipline publicitaire !

-
Dominique Baudis, nommé Défenseur des droits, remet son mandat de Président de l’ARPP

-
Rapport annuel 2010 du Président à l’Assemblée Générale de l’ARPP