Image du corps : visuel maladroit

Notre attention a été attirée sur une publicité de la Lyonnaise de Garantie, diffusée en septembre par voie de presse.

Celle-ci représente une jeune femme en net surpoids, en petite tenue peu seyante, qui, se regardant dans la glace de dos, s’imagine dotée d’un corps aminci et sexy (dont le miroir lui renvoie un reflet illusoire). Ceci pour illustrer un slogan « pour voir la vie autrement  » en faveur de produits d’assurance immobilière.

Alors que les professionnels se sont engagés, dans une Charte sur l’image du corps signée le 9 avril dernier avec la Ministre Roselyne Bachelot, à promouvoir la diversité corporelle, en évitant « toute forme de stigmatisation des personnes en raison de leur physique et de leur poids », ce type de visuel n’est plus acceptable.

Rappelons que l’ARPP, dans la foulée de la signature de cette Charte, a organisé en juin dernier son Forum annuel Pub et Cité sur le thème de l’image du corps. Duquel il ressortait, notamment, que s’il n’était pas toujours évident pour les publicitaires de sortir des canons de beauté communément admis, rien ne justifiait en revanche de tourner en ridicule les corps ne correspondant pas à ces canons.



-
 Pour en savoir plus

Publié le : 17 octobre 2008.

-
Dérapage

-
Surcouf : les féministes à l’abordage

-
Ecorce des arbres : graveurs s’abstenir !

-
Ryanair : retour sur le droit à l’image

-
Nolita : non à l’instrumentalisation de l’anorexie

-
Poweo : attention, les enfants regardent

-
Bébés : à coucher sur le dos, même en publicité

-
Dolce Gabbana : derniers adeptes du porno-chic ?

-
Vrais démarchages, faux supports, faux BVP… vraies factures

-
Cristaline : la pub et l’eau du bain

-
Diesel : réchauffement climatique et provocation