Partager

Diversité ethnique dans la publicité en France - 03.05.2007

Conformément à l’engagement pris lors du Forum Pub et Cité 2006 consacré à la représentation des minorités ethniques, le BVP a reconduit cette année son étude sur la diversité ethnique dans la publicité en France.

Les résultats en sont très encourageants :

-
 La visibilité des minorités augmente sensiblement

En 2006, l’étude a porté sur un mois de diffusion (octobre), sur les mêmes supports que l’année précédente (TV, presse, affichage). 8397 visuels publicitaires ont été visionnés. Elle fait apparaître un taux de représentation global (c’est à dire de présence d’un ou plusieurs représentants des catégories sociales concernées) de 6%, soit plus du double de celui de 2005. Taux qui se décline par support de la façon suivante :

  • 17% pour la télévision, taux stable
  • 9% pour l’affichage, soit un triplement par rapport à 2005 (3%)
  • 3% pour la presse, soit également un triplement (0,6%)
-
 Leur représentation est globalement satisfaisante

Dans quasiment 60% des publicités représentant des populations de type extra-européen, ces dernières sont représentées aux côtés de personnages de type occidental (57% exactement). De quoi parler d’intégration publicitaire ! Qui plus est, quand elles apparaissent, ces populations jouent les premiers rôles dans 84% des cas.

Aucune représentation à connotation raciste, dénigrante ou même objectivement désobligeante n’a été relevée.

Un critère a tout particulièrement retenu l’attention : l’indifférenciation (cas où la représentation d’une population de type extra-européen se fait sans aucune différence ni signification particulière par rapport à d’autres personnages). Cela concerne 39 % des cas relevés, soit quasiment le double du taux enregistré en 2005.

Même si le poids de secteurs comme la musique ou le sport – véhiculant des images très typées de ces populations - reste encore très marqué, cette étude souligne donc de net progrès.

Cette photographie objective de la présence aujourd’hui de la diversité ethnique du paysage publicitaire français est encourageante. Les demandes adressées en ce sens aux professions publicitaires par les associations mobilisées sur ces questions, grâce notamment au Forum Pub et Cité organisé sur cette question en 2006, commencent visiblement à être suivies d’effet. Preuve que cette diversité existe et se renforce, contrairement à certaines idées reçues et volontiers véhiculées.

-
Communiqués de presse

-
Publication du Guide interprofessionnel de bonnes pratiques du sous-titrage de la publicité TV

-
01.03.2016 - EDAA Summit 2016 à Bruxelles

-
16.02.2016 - Intervention de l’ARPP au débat de l’Ordre National des Médecins : "La Santé dans la société de l’information et de la communication"

-
05.02.2016 - Une grande première sur les chaînes ! Le 4 février 2016, la majorité des annonceurs ont sous-titré leurs spots TV

-
09.02.2016 - L’ARPP soutient pour la quatrième année consécutive le Safer Internet Day

-
04.02.2016 - Une grande première sur les chaînes ! Le 4 février 2016, tous les annonceurs pourront sous-titrer gratuitement leurs spots TV.

-
02.02.2016 - Modules de formation ARPP-EASA - Publicité et enfants

-
01.02.2016 (14 h) - Intervention de l’ARPP dans un atelier du Salon de la Radio : « Vos spots sont-ils conformes à la règlementation ? »

-
31.01.2016 - L’ARPP renouvelle son soutien aux 3èmes RadioPub Awards - Remise des prix le 31 janvier au Salon de la Radio 2016, 19 heures

-
06.01.2016 - L’ARPP vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2016