CSA : trois nouvelles Recommandations

Le Conseil vient d’adopter trois nouvelles recommandations relatives à la publicité ;

La première, (Recommandation n° 2006-3 du 30 mai 2006), met l’accent sur la lisibilité et l’intelligibilité des mentions de prix dans les messages publicitaires télévisés en faveur de services téléphoniques surtaxés ou de services SMS, ou y faisant accessoirement référence.

La deuxième, (Recommandation n° 2006-4 du 7 juin 2006), encadre les pratiques publicitaires liées à la diffusion d’œuvres d’animation et de fiction à destination des mineurs et impose, aux services de télévision, des règles de programmation de ces publicités.

Enfin, la dernière (Recommandation n° 2006-5 du 7 juin 2006), porte sur les messages publicitaires en faveur de services SMS susceptibles d’exploiter l’inexpérience ou la crédulité des mineurs. Elle vise à ne pas exposer le jeune public à des messages en faveur de services dont il n’a pas, selon le CSA, l’expérience nécessaire pour en apprécier, par son propre jugement, la valeur, ceux-ci étant, de plus, soumis à un coût financier important.

Ces trois textes réaffirment la particulière vigilance du CSA vis à vis de l’encadrement des pratiques publicitaires principalement orientées vers le public fragile que constituent les mineurs.

Mise en ligne le 10 Juillet 2006 .

Publié le : 30 juillet 2006.

-
Institutionnel

-
CSA : une définition de la publicité générique

-
CSA : recommandation en vue des élections

-
Régionales 2010 : vigilance publicitaire

-
Réglementation : un été prolixe sur le front publicitaire

-
Publicité-Economie-Société : lancement d’un club parlementaire

-
Grenelle 1 : la loi de programmation pose le principe de la régulation professionnelle participative

-
Grenelle 2 : projet de loi examiné en septembre

-
Vampires, Monstres et Cie... circulez !

-
Elections européennes : rappel

-
Diversité : projet de création d’une commission pour la promotion de la diversité dans les médias