CSA : présentation tv de contenus assortis de restrictions aux mineurs

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a adopté une nouvelle recommandation.

Cet avis porte sur la présentation faite à la télévision d’ oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles, de jeux vidéos, de services téléphoniques, télématiques ou de sites Internet qui font l’objet de restrictions aux mineurs.

Ce texte, adopté le 4 juillet dernier, prévoit des dispositions relatives à la promotion de ces œuvres dans le cadre de publicités et d’opérations de parrainage :

« Chaque fois qu’est diffusé un message publicitaire relatif au vidéogramme d’une œuvre cinématographique ou audiovisuelle ou à un jeu vidéo qui fait l’objet d’une classification par tranche d’âge ou d’une interdiction aux mineurs, celle-ci doit être portée à la connaissance du public de manière claire et intelligible. »

Il précise également, pour les messages publicitaires, les conditions de programmation à respecter selon le cas (jeux vidéos ou DVD, -12 ans/ -16 ans ou –18 ans).

Dans le cadre de la mission d’avis avant diffusion qui lui a été confiée par les chaînes, le BVP veille à la présence et à la correcte lisibilité de la mention informative et alerte les régies sur les horaires de diffusion de chaque message.

Mise en ligne le 22 Septembre .

Publié le : 30 septembre 2006.

-
Institutionnel

-
CSA : une définition de la publicité générique

-
CSA : recommandation en vue des élections

-
Régionales 2010 : vigilance publicitaire

-
Réglementation : un été prolixe sur le front publicitaire

-
Publicité-Economie-Société : lancement d’un club parlementaire

-
Grenelle 1 : la loi de programmation pose le principe de la régulation professionnelle participative

-
Grenelle 2 : projet de loi examiné en septembre

-
Vampires, Monstres et Cie... circulez !

-
Elections européennes : rappel

-
Diversité : projet de création d’une commission pour la promotion de la diversité dans les médias