Bébés : à coucher sur le dos, même en publicité

Le BVP a reçu au mois de juillet une plainte concernant une publicité représentant un bébé endormi.

Le visuel concerné, diffusé par voie d’affichage, émanait d’une enseigne de distribution spécialisée dans la vente de matériel de puériculture (« Autour de bébé »). Le bébé, en gros plan, était endormi sur le ventre, ce qui est contraire aux consignes de sécurité désormais en vigueur.

La Direction Générale de la Santé a d’ailleurs explicitement fait part au BVP de ses préconisations en la matière, lesquelles recommandent pour le couchage des enfants de moins de un an, une position sur le dos, sans couverture, ni oreiller. Le nourrisson ne doit pas, par ailleurs, être représenté couché dans le lit d’un adulte. Ceci pour lutter contre le syndrome de la mort subite du nourrisson.

C’est à la lumière de ces préconisations officielles que doit s’interpréter la Recommandation Sécurité du BVP qui, reprenant les règles de la CCI (Chambre Internationale de Commerce), dispose que « la publicité ne doit comporter aucune présentation visuelle, ni aucune description des pratiques dangereuses ou de situation où la sécurité et la santé ne sont pas respectées ». Le BVP est donc intervenu en juillet auprès de l’annonceur, lui demandant de modifier à l’avenir ses visuels pour se mettre en conformité avec les règles en vigueur. Un nouveau cas s’est présenté au mois d’août, occasionnant une nouvelle intervention a posteriori sur ce même sujet.

Ce cas est l’occasion de rappeler à tous les professionnels ces règles simples en matière de représentation des nourrissons. Il faut bien voir, en effet, que ce type de présentation banalise une position de couchage qui doit au contraire être perçue comme potentiellement nocive par les jeunes parents.



Publié le : 14 septembre 2007.

-
Dérapage

-
Surcouf : les féministes à l’abordage

-
Ecorce des arbres : graveurs s’abstenir !

-
Image du corps : visuel maladroit

-
Ryanair : retour sur le droit à l’image

-
Nolita : non à l’instrumentalisation de l’anorexie

-
Poweo : attention, les enfants regardent

-
Dolce Gabbana : derniers adeptes du porno-chic ?

-
Vrais démarchages, faux supports, faux BVP… vraies factures

-
Cristaline : la pub et l’eau du bain

-
Diesel : réchauffement climatique et provocation