Activité de l’ARPP : en hausse de près de 5 % en 2008

L’année 2008 a été marquée par une augmentation de l’activité globale de l’ARPP de près de 5% (+4,97% exactement).

L’ARPP a ainsi examiné, l’année dernière, 37741 publicités avant leur diffusion, parmi lesquelles il faut distinguer les films soumis pour avis télévision (obligatoires) des demandes de conseils préalables (facultatives et réservées aux adhérents) ;

-
 Le nombre de messages télévisés analysés pour avis définitif avant diffusion (sur des projets finalisés) est de 23105. Ce volet d’activité connaît ainsi une très forte progression de près de 10% (exactement +9,69%) par rapport à l’année 2007, au cours de laquelle 21064 spots avaient été examinés.

Parmi ces 23 105 messages, la part de ceux pour lesquels l’ARPP a demandé aux agences et aux annonceurs d’apporter des modifications, est en forte hausse (plus de 38%) par rapport à l’année passée. Le nombre de films ayant reçu une demande de modification (« Avis à modifier ») s’élève à 3083 en 2008, contre 2232 en 2007, ce qui correspond à une proportion de 13,34% du total des spots examinés.

-
 L’ARPP a, par ailleurs, examiné 14636 projets de publicité tous médias en 2008. Ce sont des demandes de conseils préalables, émanant des seuls adhérents de l’ARPP (agences, annonceurs et supports) soucieux de vérifier, avant la finalisation de leur campagne, sa conformité avec les textes déontologiques et juridiques en vigueur. Ce nombre correspond à une baisse de 1,24% par rapport aux 14820 projets examinés en 2007 (année cependant elle-même marquée par une augmentation très forte des demandes liées aux nouvelles obligations applicables aux publicités alimentaires et à celles du secteur de la téléphonie).

Sur les 14 636 projets adressés, 61% (8928) ont fait l’objet, de la part des services de l’ARPP, d’une demande de modification ou d’une simple réserve et moins de 2% (1,75%) ont été totalement déconseillés.

Ce qui signifie que, comme en 2007, environ 2/3 des projets soumis ont été, grâce à l’action de l’ARPP, modifiés avant leur diffusion pour respecter les textes déontologiques et juridiques en vigueur et, donc :

  • protéger les publicitaires, annonceurs et médias d’éventuelles réactions, dommageables, des consommateurs, des administrations ou des tribunaux.
  • éviter aux consommateurs, et à la société, la diffusion de visuels et de textes susceptibles de les heurter.

Pour en savoir plus :

Publié le : 2 février 2009.

-
Régulation professionnelle

-
Statistiques 2009 : malgré la crise, les professionnels maintiennent leur effort d’autodiscipline

-
Blogs sponsorisés : L’AACC recommande l’identification

-
Nouveau Code Comportements alimentaires : une alimentation équilibrée pour tous

-
Nouvelle Recommandation Produits cosmétiques

-
Publicité et langue française : publication du bilan de l’ARPP

-
Spots tv : du changement en 2010

-
Jeux d’argent : une nouvelle Recommandation pour accompagner l’ouverture du marché des jeux en ligne

-
Charte pour une publicité éco-responsable : premier bilan

-
Attention : la règle change pour le Développement Durable

-
Communication éco-responsable : publication du Bilan 2009 Publicité et environnement